NDT d’après Bobath

Neurodevelopmental Treatment (NDT)

Le concept NDT (Neurodevelopmental Treatment) est l’un des concepts de thérapie les plus répandus pour le traitement de nouveau-nés, d’enfants, d’adolescents et d’adultes. Il est fondé d’une part sur des bases neurophysiologiques, et d’autre part sur une approche intégrant la personne avec toute son individualité. Ceci exige une étroite collaboration entre la personne impliquée et sa famille ainsi que les responsables des différentes disciplines professionnelles.

Bobath

Au milieu des années 40 du siècle dernier, le couple Dr. h. c. Berta Bobath (physiothérapeute, * 1907 Berlin - † 1991 Londres) et Dr. Karel Bobath (neurologue et psychiatre, * 1906 Berlin - † 1991 Londres) commença à développer un concept de traitement, qui fut ensuite élargi et différencié au cours des décennies suivantes. En Suisse, Madame Dr. med. Elisabeth Köng et la physiothérapeute Mary B. Quinton, contribuèrent essentiellement au succès du traitement précoce des nouveau-nés. C’est ainsi que naquit un concept interdisciplinaire auquel participèrent également d’autres personnalités du domaine de la médecine, de la physiothérapie, de l’ergothérapie et de l’orthophonie.

Développement

Grâce aux expériences acquises dans le travail thérapeutique, aux résultats de recherches issues des neurosciences et aux impulsions des sciences proches, le concept Bobath est continuellement développé, ce qui permet de s′adapter à l’état actuel des connaissances scientifiques (p.ex.la maturation du système central nerveux) au niveau de la coordination des mouvements et de l’apprentissage de la motricité.
Le processus du développement global de l’être humain est soumis à des changements continus. Il existe une interaction entre les composantes sensorimotrices, cognitives et émotionnelles dans la confrontation avec l′environnement social et objectif, dont les approches thérapeutiques en tiennent compte.

Thérapie

Des principes centrés sur le patient sont appliqués dans la thérapie. Ceux-ci se réfèrent au procédé spécifique dans la découverte du diagnostic, l‘évaluation et les mesures thérapeutiques qui en découlent. Un tableau clinique individuel est établi sur la base du diagnostic. L’observation des activités propres et des capacités du patient dans son quotidien sont au premier plan de l’évaluation. C’est pourquoi les objectifs de la thérapie sont constamment redéfinis dans un processus continu fortement lié à l’évaluation et à la thérapie, ce qui permet de garantir un contrôle régulier des résultats.

La collaboration interdisciplinaire tient un rôle essentiel pour le développement des activités propres et des capacités du quotidien de la personne. La recherche de cette collaboration reste fondamentale pour tout intervenant.